Comment faire une écorrespondance ?

L’écorrespondance est un outil poétique au service du changement, proposé par Rêver les Futurs, studio de création de nouveaux imaginaires qui bouscule les discours dominants en mettant en lumière les acteurs du changement.

Qu’est-ce qu’une écorrespondance ?

Une écorrespondance est un écho du futur. Ce véhicule sonore et poétique a pour dessein de développer nos imaginaires.

Cet exercice de projection vous invite à explorer un futur que vous aimeriez votre ! Depuis ce futur, plus ou moins lointain, vous nous racontez, à nous qui sommes dans le présent en 2020, ce que vous voyez, sentez, vivez, etc. L’objectif est de créer de nouvelles utopies pour nous faire rêver et nous réunir autour d’un futur dont nous souhaitons qu’il se réalise. 

Notre but n’est pas de prédire le futur, mais d’ouvrir le champ des possibles en facilitant l’acceptation sociale d’un avenir plus positif, durable, juste, vivable.

L’écorrespondance doit faire rêver, inspirer et de donner envie d’agir pour donner forme, révéler ce futur. L’imaginaire collectif renvoie à nos représentations sociales, politiques, temporelles, etc. Il n’est pas naturel, c’est nous qui le fabriquons. Nous avons donc le pouvoir de transformer cet imaginaire. C’est ce que nous vous proposons de faire à travers votre écorrespondance…

Les 10 conseils pour créer une écorrespondance

Conseil n°1 : Rêvez !

Laissez les cauchemars au placard ! Faites-nous rêver, même si vous avez pu constater quelques difficultés pour arriver dans votre futur, il est important que celui-ci soit inspirant et positif. Avant nous imaginions des futurs pour l’an 2000 avec des voitures volantes, etc. Aujourd’hui, nous sommes bloqués dans un monde fini. La désillusion a gagné du terrain. Nous avons arrêté de rêver, pensant que l’humain était destiné à cette quête effrénée du profit et qu’il devait subir l’insoluble crise climatique avec tout ce qu’elle peut engendrer. NON ! Rejoignez les partisans de l’émerveillement. 

Conseil n°2 : Soyez fou !

Cette seconde règle peut s’avérer redondante avec la première. C’est fait exprès ! Nous vous invitons à puiser loin dans votre imagination. Sortez du cadre. Tout est possible. Prenez toutes vos libertés avec le réel et le concevable. Vous pouvez aussi vous projeter à travers un autre, une autre, ou même un animal, une plante, un rocher ! Le langage n’est pas réservé qu’aux humains après tout ! Imaginez par exemple que vous êtes un cailloux ! Au début de votre récit, vous vous posez une question : pourquoi plus personne ne foule le sol alors que depuis des décennies je me fais piétiner tous les jours ? Dans votre futur, pourquoi y a t-il moins de passage à cette endroit ? Une accroche originale permet d’intriguer et d’enclencher un récit unique.

Conseil n°3 : Pensez en dehors du système actuel…

Changer d’imaginaire, c’est opter pour un autre regard. Nous sommes dans une époque dite “anthropocène” dans laquelle les activités humaines ont une incidence majeure sur l’écosystème terrestre. Il est donc vivement conseillé d’interroger nos principes fondateurs. Le monde moderne est une hérésie capitaliste. Votre récit du futur doit nécessairement passer par le fait de nous réinventer. Étirez votre pensée et surtout défamiliarisez-vous des évidences

Conseil n°4 : Adoptez le réflexe “collectif”

Chacun pour soi ou chacun pour tous ? Fini l’égoïsme social, nous devons forger un devenir commun pour faire face aux problématiques d’aujourd’hui. L’écorrespondance imagine un devenir collectif, un futur ensemble sinon rien. Bien sûr, dans collectif nous entendons collaboration, solidarité, entraide. L’individu peut tout à fait conserver son besoin d’intimité et de solitude tout en étant dans une démarche de collaboration.

Conseil n°5 : Réconciliez-nous avec le vivant

Pour imaginer un futur désirable sur notre planète Terre, nous devons renouer avec le vivant. Revitalisez notre futur ! Respecter la nature, le vivant n’est pas un gros mot, ce n’est pas non plus nécessairement un retour en arrière. Montrez-nous qu’il est possible de bâtir une société fondée sur le respect et l’émerveillement devant le vivant.

Conseil n°6 : Changez nos représentations

“Toujours plus”, “toujours plus vite”, “on n’arrête pas le progrès”… Sortez de l’imaginaire et des discours dominants. La manière dont nous vivons aujourd’hui n’est pas la seule possible. Refusez cet état de fait. Comment souhaitez-vous vivre ?

Votre écorrespondance est une oeuvre de fiction dans laquelle la création de votre futur a le pouvoir de façonner nos représentations, donc nos vies, donc notre avenir. Vous décrivez ou vous sous-entendez, qu’un jour, quelqu’un a pris une trajectoire différente qui nous mènerait vers une destination meilleure. Expérimentez dans votre esprit d’autres manières de vivre, de travailler, de cultiver, d’échanger, etc., ou décrivez un chemin d’expérimentation que vous avez déjà emprunté. 

Règle n°7 : Inverser la vapeur

Le futur ne doit pas être une angoisse ou un déni. On entend parler d’effondrement(s) de la société. Ce terme négatif peut faire peur et n’invite pas à l’action. Faites passer l’effondrement de la société d’une faiblesse à un levier de transformation, une opportunité excitante de changer les choses. Transformez l’effondrement en métamorphose, en renaissance. Nous avons tous besoin de récits, de héros, d’aventuriers, d’explorateurs… que ceux-ci nous offrent des perspectives positives pour bâtir un monde souhaitable, nous donner la fougueuse envie de créer ce futur rêvé… C’est de l’espoir qu’il nous faut pour obtenir la volonté d’agir aujourd’hui. 

Règle n°8 : Passionnez votre audience 

Pensez que toutes les personnes qui entendront (ou liront) votre écorrespondance ont un désir profond de changer le monde. Pour certains ce désir est plus enfoui ! À vous de les embarquer dans votre histoire, de leur donner envie de rejoindre votre futur en agissant dès aujourd’hui pour commencer à le construire. Car c’est nos choix et nos actes au présent qui détermineront notre avenir. Nous avons tous le pouvoir d’incarner le changement. Nous avons le pouvoir de choisir notre futur. Utilisez votre pouvoir fédérateur. Les émotions et les rêves peuvent être de beaux moteurs pour mobiliser votre audience. Nos avenirs nous appartiennent, encore faut-il les imaginer et les rendre contagieux.

Règle n°9 : Écrivez en premier

À moins que vous ne soyez un conteur hors-pair ou un fou de l’impro, nous vous invitons à taper votre écorrespondance sur ordinateur. C’est plus plus simple pour modifier votre récit et le valider avec nous avant de passer à l’enregistrement. Nous le proposerons également en lecture sur le blog pour les personnes qui ne pourraient pas l’entendre. Et sii vous avez envie de prendre votre plus belle plume et de coucher votre écorrespondance sur papier, nous serions très heureux de la recevoir par courrier pour composer un recueil des plus belles écorrespondances.

Règle n°10 : Enregistrez-vous 

Les écorrespondances sont proposées au format audio. L’écorrespondance est le nom du podcast à retrouver sur la plateforme toulousaine Podcloud. Une fois votre écorrespondance écrite et validée (n’hésitez pas à nous envoyer la version écrire à valider avant enregistrement), il ne vous reste plus qu’à enregistrer votre voix. Démarrez l’enregistrement, incarnez votre personnage du futur et racontez votre futur en mettant l’intonation et l’intensité nécessaires pour embarquer l’audience du présent dans votre récit de demain. Une fois votre fichier audio réceptionné, nous nous occupons du montage et nous publions votre écorrespondance.

Faites votre écorrespondance… à vous de jouer !

Plus vous serez nombreux à nous écrire du futur, plus vos récits positifs et vertueux infuseront dans notre inconscient collectif. Tout part du rêve.

Besoin de plus de détails ou d’une validation de votre écorrespondance écrite ? Contactez-nous ici.

ps. Ne laissez jamais, qui que ce soit, écraser votre imaginaire.
Tuer les rêves menace tout changement profond de société.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.